• L'ombre de l'occupant américain et l'esprit vindicatif plane sur la cérémonie macabre qui a vu le maitre de bagdad exécuté d'une manière ignoble et inhumaine.


    Entouré de ses bourreaux, cachés sous des cagoules noires, l'homme amaigrie par des années de détention, affaiblie par sa descente aux enfers, fait son entrée dans le décor lugubre d'un abattoir monté par l'occupant américain.


    Prisonnier de l'occupant américain depuis le 14 decembre 2003, Saddam Hussein semble avoir été jeté en pature par son peuple. Nouvelle victime de la division du monde arabe, il paye le prix de son ambition de faire du monde arabe un empire. Face aux kurdes assoiffés de haine et des chiites assoiffés de sang, le président de l'Irak témoigne qu'il n'y a de divinité que Allah et que Mohamed est son envoyé.


    C'est accablé de toutes parts par ses meurtriés que homme vit ses derniers instants.


    Saddam est mort... et l'on entend des discours d'indignation venant du monde civilisé et des organisations des droits de l'homme restés honteusement silencieuse face à cette mise a mort que nul ne pouvait ignorer.


    Les laches aujourd'hui s'expriment, s'indignent mais il est trop tard.


    Dans la rue arabe, Saddam Hussein est mort en martyr, sa dignité face a ses bourreaux tremblant de haine et de vengeance.


    Saddam Hussein c'est l'histoire d'un calife assassiné, c'est une vie d'or et de sang, c'est sa dernière prière inachevée.


    Le gouvernement de Maliki n'est ni chiite ni sunnite il est collaborateur ...


    L'un des avocats, l'egyptien Mahmoud Al Mounib est intervenu lors d'un rassemblement de recuiellement le vendredi 7 janvier 2007 au caire, il a decrit Saddam comme un homme vertueux, ne cultivant guerre de haine, refusant le principe même d'une demande de grâce que lui ont proposé ses avocats, il n'attendait rien de sa survie et il ne voulait rien demander aux états unis.


    Le rais a fait confiance tout au long de sa vie aux EU croyant s'attirer leurs bonnes graces pour la construction de son empire. Il raconte que la capture de Saddam n'avait pas eu lieu dans un trou comme la propagande eu s'était arrangé a faire croire mais Le rais avait déclaré a son avocat qu'il avait été drogué et vendu par un de ses amis du Parti.


    Saddam n a jamais faibli face a l'ennemi "  ne vous inquiétez pas, je suis preparé au pire depuis le premier jour de son arrestation "


    Saddam aura été exécuté pour avoir tuer une centaine d'irakien , on ne peut s'empecher de penser que le gouvernement Bush en est presque a ce chiffre Par JOUR ...


     


    votre commentaire
  • Quand "la justice"  se venge


    c'est presque sans surprise que les juges Kurdes ont comdamnés le president de l'Irak à la mort par pendaison, pour le massacre de 148 chiites à Doujaiil en 1982.

    Les réactions politiques se succédent, les américains qui se glorifie de vouloir amener la democratie et la civilisation aux arabes crient sans géne leur joie face à l'annonce de la mort d'un homme par pendaison... Les britanniques se font evidement echos de la réaction americaine.  les européens sont plus reservés, craignant sans doute de froisser les etats-unis, certains prenne note de la decision comme la France, qui nous avait habitué dans le passé à beaucoup plus de courage...le Danemark qui espere que le sentence ne sera pas executé rappelerant la position europeenne face a la peine de mort ....

    Moscou declare " en cas d'execution de la sentence,cela aura des consequences catastrophiques pour l'Irak qui se trouve deja au limite de l'eclatement....

    Mais ne soyons pas dupe, c'est bien de cela qu'il s'agit, cette mise à mort montre bien la volonté des EU de diviser a jamais l'Irak, Diviser pour mieux regner c'est bien connu...

    Du coté du monde Arabe, Le gouvernement palestien declare " en tant que peuple palestiens, nous soutenons quiconque soutient notre peuple et le president irakien Saddam Hussein etait l'un d'entre eux... tous ceux qui soutiennent les palestiens sont combattus par les EU" a declaré le porte parole Fawzi BARTHOUM.

    Saddam est la victime d'une mascarade juridique orchestrée par le croisé Bush, Bush est un neo-consevateur qui est dans une logique de croisade contre l'Islam, et il se s'arretera pas a l'Irak. cette machination est un nouvel acte d'oppresion des musulmans, une nouvel insulte selon les propos d'un jeune egyptien Ahmed B.

    Saddam a commis des graves erreurs mais a coté de Bush il est un enfant de choeur. Bush veut redessiner le moyen orient, il veut un liban chretien, un Irak en guerre civile, l'Iran sous tutelle  etc... 


     

    La Féderation intenationale des ligues des Droits de l'Homme denonce cette condamnation et ce procés inéquitable. La president de la FIDH, Sidiki KABA a declaré que le tribunal pénal irakien " s'est caracterisé par les violations répétés du droit à un procés equitable, violant les normes protectrices de droits de l'homme" ce tribunal a gravement failli a sa mission , precise-t-il .


     

    cette condamnation a mort semera plus de violence et de volonté de vengeance en Irak c'est un message envoyé a l'ensemble du monde arabo-musulman sur le sort qui attend ceux qui n'obeissent pas aux ordres des EU et qui apportent leur soutien sans equivoque au peuple palestien.


     

    Moustafa al sayyid, politologue a l'université du caire declare : "le procés de l'ex president, est typique d'une justice des Vainqueurs " la loi en vertu de laquellece procés a été mené n'etait pas une loi irakienne mais une loi etrangére imposée par des autorités d'occupation"


     

    Saddam mourra en martyr pour son pays      


     

    A.S


    votre commentaire
  • Extrait de la Lettre de David Ben Gourion à Moshe Sharett, alors Premier ministre d'Israël, l'incitant à exécuter un plan de démembrement et de déstabilisation du Liban. Destinée à rester confidentielle, cette lettre fut néanmoins publiée, malgré la protestation du gouvernement israélien, par le fils de David Ben Gourion, en 1979, en annexe de ses mémoires posthumes.



    datant du le 27 février 1954



    ....... " il est clair que le Liban est le maillon le plus faible dans la chaîne de la Ligue arabe. Hormis les coptes, toutes les autres minorités du monde arabe sont musulmanes .


    Mais l'Égypte est le pays le plus compact et le plus solidement établi de tous les États arabes, la très large majorité y constitue un bloc très solide, véritablement de même race, de même religion et de même langue. La minorité chrétienne ne peut réellement y remettre en cause l'entité politique et la nation. Cela n'est pas le cas des chrétiens du Liban.


    Ils représentent la majorité dans le Liban historique, et cette majorité a une tradition et une culture radicalement différentes de celles des autres populations de la Ligue.


    Même dans ses frontières élargies (et c'est bien la plus grave des fautes qu'ait commises la France que d'avoir élargi les frontières du Liban), les musulmans ne sont pas libres de leurs mouvements par peur des chrétiens, bien qu'étant peut-être majoritaires (et je ne sais pas s'ils le sont).


    La constitution d'un État chrétien est dans ces conditions quelque chose de naturel. Il aurait des racines historiques, et serait soutenu par des forces importantes dans le monde chrétien, aussi bien catholiques que protestantes. En temps normal, c'est quelque chose de presque impossible à réaliser, avant tout à cause de l'absence d'initiative et de courage des chrétiens. Mais dans des situations de confusion, de troubles, de révolution ou de guerre civile, les choses changent, et le faible peut se prendre pour un héros. Il est possible (en politique, il n'y a jamais de certitude) que maintenant le moment soit favorable pour provoquer la création d'un Etat chrétien à nos côtés. Sans notre initiative et notre aide, la chose n'aura pas lieu. Je pense qu'actuellement c'est notre tâche essentielle ou tout du moins l'une des tâches essentielles de notre politique extérieure, et il faut investir des moyens, du temps, de l'énergie, et agir par tous les moyens de nature à entraîner un changement fondamental au Liban.


    Il faut mobiliser Eliahou Sasson et tous nos arabisants. S'il y a besoin d'argent, il ne faut pas compter des dollars, même s'il se révèle que l'argent aura été dépensé à fonds perdus. Il faut se concentrer de toutes nos forces sur cet objectif. Pour cela, peut-être faut-il faire immédiatement venir Reouven Shiloah. Manquer cette occasion historique ne serait pas pardonnable. Il n'y a de notre part aucune provocation à l'égard des Grands de ce monde. De toute manière, nous ne devons jamais agir « au nom » de quiconque. Et il faut, selon moi, agir rapidement, à toute vapeur.


    Sans un rétrécissement des frontières du Liban, cela n'est bien entendu pas réalisable. Mais, si l'on trouve des gens et des éléments au Liban qui se mobilisent pour la création d'un État maronite, ils n'ont pas besoin de larges frontières ni d'une population musulmane importante, et ce n'est pas cela qui sera gênant.


    Je ne sais pas si nous avons des gens au Liban, mais il y a toutes sortes de moyens pour réaliser la tentative que je propose.


    Bien à toi


    David Ben Gourion  "


    source reseau voltaire


    Cette lettre que j'ai trouvé sur le site du reseau voltaire montre bien à quel point tout ce qui se passe aujourd'hui n'est pas une surprise pour Israel, mais revele bien d'un plan bien organisé qui vise a destabliser la region à son profit.


     c'est bel et bien un plan digne de machiavel qui vise à tuer le maximun de libanais musulmans sous quelques pretextes que ce soit, destabliser les fondements meme du liban, divisé la population, les amener à se detester pour enfin permettre aux chretiens du liban de s'imposer .


    Un etat chretien au coté de l'etat juif d'israel serait un allié dans la region apparemment aux yeux des gouvernants israeliens....


    Il est d'ailleurs choquant de voir comment les libanais chretiens se désolidarisent face au sud liban à dominante musulman qui se fait pilonner tous les jours, les quartiers chretiens ne sont jamais visé par l'armée israelienne... mais l'aeroport de beyrouth à été detruit, les usines demolies, les routes bombardés, les enfants du liban tués... quoiqu'on en dise c'est bel et bien le liban qui est visé... je suis scandalisé par la passivité de l' armée libanaise qui ne reponds pas au agression d'israel et qui ne defends pas SES ENFANTS des bombes de l'ennemi


    Israel veut clairement diviser le liban pour mieux regner...!


    Esperons que les libanais quelques soit leur confession n'oublieront jamais qu'ils sont des arabes avant tout et que c'est là leur point fort, leur base, leur unicité et le fondement du liban tout entier.


    A.S








    votre commentaire




  • Les attaques israeliennes s'intensifient sur le liban, elle pilonne, bombarde sans relache les civils qu'elle tue sans scrupule par centaines... elle s'attaque sans retenue sur le peuple libanais tout entier, detruit tout maisons, ecoles, meme une usine de lait destiné a l'alimentation des bébés à été detruite la nuit derniere... Israel une fois de plus aggresse blesse et tue des innoncents...




    Pour sa part, le Hezbollah est un parti libanais, disposant d'une légitimité politique puisqu'il est représenté au Parlement et au gouvernement. Il jouit d'un large soutien populaire au sein de la communauté chiite et de la sympathie d'une minorité au sein des autres communautés.


    le Hezbollah est donc bien enraciné au sein du tissu social libanais, notamment au Liban sud, dans la Bekaa, dans la banlieue sud de Beyrouth et dans les quartiers chiites de la capitale. 
    et il  apparaît désormais comme le seul rempart militaire face aux attaques ennemies et suscite une solidarité sans limite de la société libanaise et de tous les peuples arabes .
    Dans une déclaration à la chaîne al-Jazira, le secrétaire général du Hezbollah  a démenti que les Israéliens aient réussi à détruire la moitié des missiles et de l'arsenal du Hezbollah, ou qu'ils aient tué « un grand nombre de dirigeants et de membres » du mouvement.
    « Toutes les déclarations d'Israël (affirmant) avoir frappé 50 % de notre potentiel de missiles et de notre arsenal ne sont que des paroles erronées », a affirmé M. Nasrallah.
    « Ils n'ont, jusqu'à présent, rien pu frapper dans ce domaine et je le confirme », a-t-il ajouté. « La direction du Hezbollah n'a pas été touchée », a affirmé le dirigeant, assurant que sa formation « continue à mener calmement la bataille sur le terrain », et qu'elle a même « absorbé le premier choc de la bataille et repris l'initiative militaire ».


    Le Hezbollah est bien determiné à proteger la terre libanaise et à lutter jusqu'au bout. 
    Hassan Nasrallah est bien decidé à proteger son pays de l'envahisseur...  et c'est un bel exemple de courage et de resistance.


    A.S



     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique